Le jeudi 24 mai dernier s’est tenue l’Assemblée Générale de la Mutuelle des Sapeurs-Pompiers de Paris à l’Espace Charenton Paris 12ème arrondissement.

Le jeudi 24 mai 2018, les membres de la Mutuelle des Sapeurs-Pompiers de Paris se sont réunis à l‘Espace Charenton sis 323 bis, rue de Charenton 75012 Paris.
L’Assemblée générale a été l’occasion pour le Général Jean-Claude GALLET, Commandant la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), de démontrer comment la MSPP s’est développée ces 2 dernières années (amélioration des garanties, renforcement du dispositif de contrôle interne, attachement des liens entre la Mutuelle et la BSPP) et sort ainsi protégée alors que l’environnement règlementaire s’est renforcé (importance des normes solvabilité prévue en assurance, attente de la nouvelle Présidence sur le rôle des mutuelles et vers plus d’engagement sur l’accès aux soins). Le Général a félicité l’équipe de la Mutuelle sur le niveau des remboursements et la rigueur donnée sur la maitrise des frais de gestion.

Puis, le Trésorier, l’Adjudant-chef Eddie GROLIER a commenté les résultats de l’année 2017 qui font état d’un résultat proche de l’équilibre, portés par la discipline sur la maîtrise des coûts et un pilotage des dépenses prévisionnelles sur les remboursements de frais de soins. Il rappelle également que la politique de placements financiers s’inscrit dans la prudence.

Le Secrétaire, le Capitaine Philippe ANTOINE a rappelé les évolutions majeures qui ont été envisagées sur la couverture en Prévoyance : le capital décès a été ramené à 3000 euros pour les ainés et la Mutuelle s’inscrit également désormais sa solidarité sur la Dépendance. Il est vrai que la perte d’autonomie est une question primordiale pour les Français. Les Français de 45 ans et plus se montrent avant tout inquiets à l’égard des questions posées par la perte d’autonomie et de santé : diminution de leurs capacités physiques et intellectuelles, risque de maladie, risque de dépendance pour eux-mêmes et pour leurs proches. La dépendance préoccupe d’autant plus les Français qu’ils ne s’y sentent pas bien préparés financièrement. Une problématique pour laquelle la Sécurité sociale et les mutuelles sont perçues comme légitimes.

Au nom du Conseil, Le Président, le Colonel Jean-Marie GONTIER a salué la contribution des administrateurs Mesdames TAUVRON et DOUET et Messieurs BOUTIN, DEL PICCOLO, GOUSSOT, LACAS, PANTIN, PERDIGON, PIN, RODRIGUES, dont les mandats expiraient à l’issue de l’Assemblée générale. L’assemblée a été l’occasion de présenter les nouveaux postulants au poste d’administrateur, qui sont tous Actifs à la BSPP.

Pour en savoir plus.