Une mutuelle de proximité

La MSPP a été créée le 18 novembre 1955 par un petit groupe de militaires de tous grades du régiment de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. L’accompagnement, la protection et la prévention font partie des engagements pris par notre mutuelle afin d’offrir aux adhérents des prestations et services au plus proche de leurs besoins. La MSPP accorde une importance toute particulière à la bienveillance dans ses relations aux autres. Elle s’inscrit en cohérence avec l’éthique et le code d’honneur du sapeur-pompier de Paris et veille à appliquer les devises de son corps.

UNE GESTION MUTUALISTE ET RIGOUREUSE

30 440

personnes protégées

90

reversés aux adhérents
(sur 100 € de cotisations hors taxes)

8,9 %

des frais de gestion maîtrisés

403 %

un taux de solvabilité satisfaisant

+0

une tarification santé inchangée pour la 4ème année consécutive

La MSPP est un organisme de droit privé qui consacre 8,9 % des ressources collectées à son fonctionnement interne. Au delà de ces charges, sans actionnaires à rémunérer, la mutuelle assure à ses adhérents la meilleure protection sociale face aux aléas de santé en investissant dans des services complémentaires qui répondent à leurs besoins et permettent de les accompagner tout au long de la vie.

Elle est également tenue de constituer des réserves obligatoires adaptées aux exigences de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (Banque de France). Ses réserves, qui appartiennent aux adhérents, sont placées de façon diversifiée et sécurisée et couvrent 403 % des capitaux exigés par la réglementation.

Des administrateurs en lien direct avec les pompiers de Paris

La gouvernance de la mutuelle repose sur un principe d’égalité entre adhérents : « un adhérent, une voix ». Ainsi, les adhérents de la MSPP élisent leurs administrateurs qui sont actuellement au nombre de vingt, élus pour six ans. Les administrateurs siègent au sein du conseil d’administration, qui a pour mission d’adopter les orientations stratégiques et budgétaires de la mutuelle.

Le Conseil d’Administration se réunit au moins 4 fois par an. Il opère les vérifications et les contrôles qu’il juge opportun, se saisit de toute question intéressant la bonne marche de la mutuelle et plus généralement veille à accomplir les missions qui lui sont spécialement confiées par la loi ou la réglementation applicable aux mutuelles.

Le Conseil d’Administration a mis en place des comités spécialisés (Comité d’audit, comité de gestion de l’action sociale, commission de gestion des risques) investis d’un travail d’analyse et d’anticipation pour préparer les travaux du Conseil d’Administration qui reste seul habilité à prendre les décisions.

Nos points forts

Le mot du président

Chères adhérentes, chers adhérents,

L’année 2018 tire sa révérence et les chantiers ouverts ont été de taille. Je n’en citerai que deux dans ce billet car ils sont par leur caractère les plus révélateurs de notre modèle sociétal et de ses évolutions profondes. De quoi s’agit ’il ? Je veux parler des travaux conduits sur la dépendance et sur le reste à charge zéro, dans le domaine des soins auditifs, optiques et dentaires.

Ces sujets sont révélateurs d’un vieillissement certain des générations et de leur nécessaire accompagnement en santé mais aussi d’une préoccupation fondamentale de l’accès aux soins, qui devrait se voir faciliter et encouragé par la mise en œuvre de la politique ambitieuse du « RAC zéro » (reste à charge zéro).

Laissez-moi vous donner quelques chiffres grand public pour toucher du doigt cette réalité. En France, c’est 3,3 millions de personnes qui supportent un RAC élevé (2900 € en moyenne à l’année), ces personnes sont en générales les plus vulnérables. Le « RAC zéro » ne gommera pas tout le différentiel, mais il permettra, pour la grande majorité des personnes concernées, d’abaisser le reste à charge aux environs de 1700€/an. S’agissant de la perte d’autonomie et de la dépendance, il faut tenir compte du fait que les aidants sont de moins en moins disponibles, que le niveau de vie des retraités tend à baisser et devrait encore diminuer dans l’avenir enfin, la capacité d’épargne tend aussi à se dégrader pour une part significative de la population.

Ayons à l’esprit que la moyenne nationale en capacité d’hébergement est de 124 places pour 1000 personnes âgées de + de 75 ans, que le coût mensuel moyen d’hébergement en EHPAD est de 2474 € et que le coût mensuel moyen en reste à charge après déductions des différentes aides, est de 2000 €. Ces données chiffrées, en plus de la dimension humaine, nous font comprendre que c’est un sujet d’importance, pour les générations, actuelles et à venir.

Alors, apprécions ensemble : l’entrée de la mutuelle dans sa quatrième année sans augmentation de tarifs sur le contrat santé et la mise en place d’une indemnisation en cas de dépendance totale ou partielle (GIR 1, 2 et 3) pour moins de 2 euros par mois et par personne protégée. C’est grâce à des frais de gestion très bas que toutes ces facultés vous sont offertes par vos élus mutualistes. Si vous êtes avisés et prenez le temps de comparer, vous comprendrez que c’est une véritable performance mais aussi le signe fort d’une promesse à laquelle nous nous étions engagés pour vous démontrer s’il en était encore nécessaire que chaque action de gestion est particulièrement calibrée et contrôlée. C’est également, modestement notre part dans la mobilisation pour l’urgence économique et sociale. Soyons fiers collectivement de ce cheminement.

A présent, je vous souhaite, au nom de toute l’équipe de la mutuelle et en mon nom propre une belle et heureuse année 2019, pleine de santé, de promesses et de projets. J’ai également une pensée pour celles et ceux qui nous ont quitté trop tôt ou qui luttent contre la maladie et les accidents de la vie. Que tous soient assurés de notre parfaite compassion et bienveillant soutien.

Mutualistement votre.

                                                            Le Général Jean-Marie GONTIER

Nos Actualités

3 applis pour tenir ses bonnes résolutions en 2018

Qui n'a jamais abandonné ses bonnes résolutions en cours d'année ? Pour essayer de ne pas flancher en 2018, nombre d'applications peuvent offrir un petit coup de pouce virtuel. "Cette année, c'est la bonne : j'arrête de fumer ! " Pour…

Du nouveau sur l'assurance de prêt immobilier

Vous êtes adhérent et propriétaire de votre logement pour lequel vous avez souscrit un prêt avec une assurance immobilière, la MSPP vous offre la possibilité sous conditions de changer d'assurance avec un tarif attractif. N'hésitez pas…

Fraude à l'assurance

Garantir à chacun le libre accès à des soins de qualité tout en veillant à l’utilisation qui est faite du système de santé, c’est tout le sens de la politique de contrôle interne déployée par la MSPP dont l’objectif est de mieux…

Retrouvez les points forts de votre Assemblée Générale 2018

Le jeudi 24 mai dernier s'est tenue l'Assemblée Générale de la Mutuelle des Sapeurs-Pompiers de Paris à l'Espace Charenton Paris 12ème arrondissement. Le jeudi 24 mai 2018, les membres de la Mutuelle des Sapeurs-Pompiers de Paris…

Rapport sur la solvabilité 2017

La directive Solvabilité 2, dédiée à la transparence financière, prévoit une communication régulière de nombreux éléments qualitatifs et quantitatifs sur la Solvabilité des  mutuelles. Ce second rapport vous permettra ainsi d'apprécier…

Inscrivez-vous à notre newsletter

CONTACTEZ-NOUS

Envoyez-nous un mail